You are currently viewing Fleurs séchées et Botanique

Nouvelle année, Nouvelle inspiration Herbier de 1870

J’aime ce processus de création, quand l’idée germe doucement en tête et que pas mal de faits ou de choses dans la vie convergent vers le même focal et là il est temps de s’y pencher !

L’histoire qui me rattrape!

Comme pour la création de la collection harmonie et équilibre où je vous ai fait part de photo d’inspiration de roches, d’écorce d’arbre, de feuilles…et qui m’a amené jusqu’à la création du shooting photo avec Julie brichet, j’ai envie de procéder de la même manière, car je trouve intéressant de laisser une trace du cheminement et instagram permet d’explorer et d’expérimenter !

Je suis partie de la mort de ma grand-mère, la semaine avant notre mariage en février 2020. Elle est partie à 98 ans et elle était depuis peu en maison de retraite après une longue vie bien remplie!

Six mois plus tard environ, ma famille retrouve un ancien herbier appartenant certainement à Félix Valmont le grand-père de ma grand-mère, né en 1852 et médecin.

D’où l’âge de l’herbier…plus de 120 ans…approximativement… Ma famille a de suite pensé à moi, bien sûr j’ai dit oui pour l’accueillir!!

Les boîtes contenant les précieuses

Virginie, une passionnée du Végétal

Je suis passionnée des plantes depuis toute petite et mon métier rêvé était de devenir botaniste ! Quand les histoires familiales se recoupent…

J’ai fait des stages de botanique à l’âge de 20 ans et cette matière me passionnait ! Mais on m’a dit c’est bouché…

J’ai donc changé de désir pour devenir agronome . J’ai donc moins pratiqué après mes études et on oublie vite les noms, j’y suis retombée plusieurs fois dedans lors de mes différents métiers toujours liés au végétal mais surtout pour les espèces sauvages et non horticoles.

Et puis en étant formatrice en CFA je m’y suis replongée cette fois pour les espèces horticoles et ça m’a redonné le goût et l’envie de « SAVOIR ».

Même si je suis plus dans l’envie d’aller rechercher les informations quand j’en ai besoin que d’être un puits de connaissance…

Le pouvoir des plantes, leurs propriétés c’est ça qui m’interesse !

Leur utilisation au jardin en purin par exemple, ou en médecine, je trouve ça fabuleux et immensément riche et connecté à l’univers. Nous remettant à notre place d’êtres humains parmi les autres êtres vivants!

Achillea millefolium (Prélude)

Je vais donc vous parler d’une plante que j’affectionne particulièrement. Je l’utilise beaucoup dans les bouquets, je la cueille chez moi où j’essaye de l’implanter mais là où elle est la plus jolie c’est aux bords des routes et je connais un coin qui en regorge ! Achillée millefeuille (et Bien d’autres noms..)

Achillea millefolium de mon jardin séchéee

LA protection contre les mauvaises influences

Dans le langage des fleurs, un brin d’achillée mille-feuille est un voeu de guérison et de soulagement.

Achillea nana séchée dans l’herbier de mon aïeul

Je fais sécher de grandes brassées de mai-juin à fin juillet, j’en ai même vu en ce moment qui fleurissent mais la pluie les abîment, des champignons se développent…

Un peu de Botanique

C’est une composée, comme la marguerite par exemple, car il y a la présence de fleurs minuscules en inflorescence, regroupées en capitule que l’on nomme corymbe, car les fleurs sont alignées à l’horizontale, comme une grappe plate.

Son nom vient bien d’Achille qui s’en servit pour guérir des blessures, en effet c’est une plante hémostatique, elle arrête les écoulements de sang. Appliquée en cataplasme (tisane des parties fleuries), elle est anti-inflammatoire et cicatrisante.

En Médecine

En usage interne, c’est une plante amie des femmes…sa tisane soulage les douleurs menstruelles ainsi que les douleurs abdominales digestives. En inhalation, elle fera également bon effet dans le traitement des infections des voies respiratoires (rhumes, maux de gorge…). Elle a bien d’autres « pouvoirs » les études sur le sujet ont trouvé pas moins de 120 composés chimiques…et 82 huiles essentielles. Attention cependant aux enfants et femmes enceintes pour l’utilisation des huiles essentielles ainsi que des tisanes. Pas de danger en homéopathie, elle existe aussi !

Petite histoire, on mettait un sachet de graines dans le fond de certains tonneaux pour la conservation du vin…

Alchimie Végétale et Poésie

VOYEZ-VOUS de l’or de ces urnes
S’échapper ces esprits des fleurs,
Tout trempés de parfums nocturnes,
Tout vêtus de fraîches couleurs?

Ce ne sont pas de vains fantômes
Créés par un art décevant,
Pour donner un corps aux arômes
Que nos gazons livrent au vent.

Non chaque atome de matière
Par un esprit est habité ;
Tout sent, et la nature entière
N’est que douleur et volupté !

Extrait de « Les esprits des fleurs » de Alphonse de Lamartine

Sur le plan spirituel et physique : elle est purifiante

Lorsque l’on vit dans une atmosphère qui n’est pas bienveillante ou polluée par des énergies négatives ou par des particules, la préparation d’une lotion à base d’élixir d’achillée que l’on se badigeonnera sur la peau chaque jour rendra la peau moins perméable à la pollution (elle protège et c’est un tonique actif) et l’Aura sera moins sensible à la malveillance.

La tradition fait de l’achillée une plante de l’amour, une plante de l’amour vrai, et trouver l’amour véritable, c’est avant tout commencer par s’aimer soi-même. Sous tous ses aspects, non ?

Comme l’image du compost : ce qui doit pourrir, se dissoudre, fertilise aussi ce qui est en devenir. Intégrer sa part d’ombre. Savoir contempler et accueillir ses faiblesses, ses démons, c’est peut-être ce qu’elle a à nous apprendre.

Méditer à côté d’un bouquet le permettrait-il ?

Alors, Prêts à travailler avec l’achillée pour étendre votre vision sereinement face à la vie ? et ainsi de percevoir la mort sereinement comme une fin de cycle naturel ?

Au jardin 

Elle donne de la vigueur aux plantes alentour, son odeur âcre repousse nombre de prédateurs pendant que ses fleurs attirent les pollinisateurs (abeilles, papillons…) et les syrphes (redoutables prédateurs des pucerons) ainsi que les larves de coccinelles.

Sa décoction (100g de fleurs pour 1l d’eau) accélère la formation du compost, celui-ci fertilise ensuite la jardin…, ou (diluée à 1 pour 10) fait office de traitement anti-fongique... Bref, Achillea millefolium est une véritable manne pour le jardinier! J’en ai fait des purins que les tomates et citronniers apprécient grandement !

En cuisine

c’est une plante comestible, pour parfumer des plats ou en mélange en salade.

A une fleur séchée dans un album

Fleur qui décore la ruine
Sans un regard pour t’admirer !
Je cueillis ta blanche étamine,
Et j’emportai sur ma poitrine
Tes parfums pour les respirer.

Aujourd’hui, ciel, temple, rivage,
Tout a disparu sans retour
Ton parfum est dans le nuage,
Et je trouve, en tournant la page,
La trace morte d’un beau jour!

Extrait de « A une fleur séchée dans un album  » de Alphonse de Lamartine

Cet article a 3 commentaires

  1. Odile

    Magnifique héritage cet herbier ! 🙂
    Merci Virginie pour toutes ces informations sur l’achillée… très intéressant !

    1. merci Odile!
      oui franchement c’est un trésor!
      j’espère que tu vas bien et c’est très chouette ce que tu fais sur insta les animations! et info aussi!

Répondre à Odile Annuler la réponse